Journées Grand Public et Scolaires Europôle Mer : vendredi 30 et samedi 31 mars 2012 à Océanopolis

Journées Grand Public

Europôle Mer est un groupe de 15 organismes qui travaillent ensemble sur des sujets de recherche en sciences et technologies marines en Bretagne occidentale.
Les projets d’Europôle Mer sont structurés selon 5 axes scientifiques :
Axe 1 : Génomique marine et la chimie bleue.
Axe 2 : Interaction changement global – océan – écosystèmes marins.
Axe 3 : Observation et dynamique des systèmes côtiers.
Axe 4 : Exploration et compréhension des grands fonds océaniques.
Axe 5 : Systèmes complexes d’observation, de mesures et d’intervention.

Le GIS Europôle Mer après 5 ans d'activité a présenté des projets phares lors des journées Grand Public organisées avec son partenaire Océanopolis.
Les chercheurs impliqués dans les projets ont animé ces journées pour le Grand Public les vendredi 30 et samedi 31 mars, et plus particulièrement pour les élèves de diverses écoles de la région le vendredi 30.

Programme

De 10 h à 17 h, rencontre avec les scientifiques d’Europôle Mer et découverte des projets innovants sur la mer à Océanopolis.
13 projets innovants présentés au travers d'ateliers animés par les chercheurs impliqués dans les projets Europôle Mer (voir détail des ateliers ci-dessous).
Des conférences sur les deux jours:
(voir détails ci-dessous)
LIEU
Espace Bienvenue à bord à Océanopolis (Brest).
ENTREE LIBRE

Les Conférences

Lieu : Amphithéâtre Yves de Kerguelen à ’Océanopolis
Durée des conférences : 45 min + 30 min d’échanges.
Les métaux dans les océans (Axe 4), par Olivier Rouxel, Directeur de la Chaire Internationale, Ifremer, Brest.
Horaires: vendredi 30 mars à 14h00 et samedi 31 mars 14 h 30
Le travail de recherche de la chaire internationale de l’Europôle Mer en “Environnements marins profonds” porte sur le cycle des métaux dans les océans actuels et anciens, depuis l’apport par les sources chaudes jusqu'à leur précipitation sur le plancher océanique. L’originalité de l’approche repose sur l’utilisation des isotopes stables des métaux, qui offrent une nouvelle approche pour l’étude des mécanismes biogéochimiques de transferts des métaux aux interfaces océaniques. Les résultats attendus concernent une meilleure connaissance des processus géologiques, chimiques et biologiques contrôlant les sources et le devenir des métaux dans les océans.
Biofilms bactériens sur matériaux inertes et vivants en milieu marin : recherche des facteurs de régulation (Axe 1) par le Pr Alain Dufour, Laboratoire de biotechnologie et chimie marines - Université de Bretagne Sud, Lorient.
Horaires : vendredi 30 mars à 10 h 30
Le projet visait à identifier les composantes protéiques qui participent aux phénomènes d’adhésion et de régulation de la formation des biofilms (populations microbiennes organisées se développant sur des surfaces) en milieu marin sur surfaces inertes et vivantes. Les mécanismes du contrôle des biofilms par les organismes eucaryotes algues et spongiaires ont également été étudiés.

Contenu Des Ateliers

Axe 1 : Génomique et « chimie bleue »

Illustration Axe 1
Symbioses Photosynthétiques Algues – Métazoaires (SPAM)

Partenaires : Station Biologique de Roscoff, CNRS
Les mécanismes moléculaires qui permettent la mise en place d’une symbiose photosynthétique animale sont encore mal connus. On ne sait pas si ces mécanismes sont universels ou s’ils correspondent à des adaptations spécifiques qui varient d’un organisme photosymbiotique à un autre. En d’autres termes, il n’existe pas de modèle de ce type de symbiose. Le projet SPAM explore les ajustements transcriptionnels au sein d'organismes en symbiose.

Biosynthèse des phlorotannins chez des algues brunes modèles par des approches combinées de génomique fonctionnelle et de profilage métabolique (Phlorotan-ING)

Partenaires: IUEM-UBO

Les phlorotannins sont des métabolites synthétisées par les macroalgues à différentes étapes de leur développement et en réponse à un (ou des) stress de leur environnement. Le projet comporte 3 parties : (1) Identification des enzymes clés et potentiellement impliquées dans la synthèse des phlorotannins chez Ectocarpus siliscosus, (2) Extraction et profilage métabolique pour l’identification et la quantification des phlorotannins dans 2 espèces d’algues brunes (Sargassum muticum et Ascophyllum nodosum), (3) Expression des gènes impliqués dans la bio-synthèse des phlorotannins et variabilité des phlorotannins isolés en fonction de paramètres environnementaux et ceci, en milieu contrôlé.

Axe 2 : Interactions Changement Global - Océan - Écosystèmes marins

Illustration Axe 2

SYREDOMY (SYstème de REcupération de Données par Messager hYperfréquence)

Partenaires : IUEM-UBO
Lors des déploiements d’instruments sur ligne de mouillage ou châssis, la récupération des données s’effectue une fois le matériel sorti de l’eau. Pendant toute la durée de l’expérience, de l’ordre de l’année ou plus, il n’y a aucune information sur le fonctionnement des appareils. Le projet SYREDOMY a pour objectif de récupérer des données en cours d’expérience.
La surveillance de l’océan global par les flotteurs Argo
Partenaire: Ifremer
Le programme international Argo maintient en opération plus de 3.000 flotteurs profileurs autonomes qui mesurent tous les 10 jours la température et la salinité des 2.000 premiers mètres de l’océan global. L’objectif de cet atelier sera d’expliquer l’intérêt de ces mesures, notamment dans un cadre de changement climatique. Nous expliquerons également le fonctionnement des flotteurs et nous mettrons en avant le volet international du projet.

FroMVar (« Front de Marée, Variabilité »)

Partenaires: Ifremer
Le « front d’Ouessant » sépare les eaux côtières de la mer d'Iroise, maintenues homogènes par le mélange turbulent dû aux courants de marée, des eaux du plateau Celtique où le réchauffement de surface crée une stratification saisonnière. Le projet FroMVar a pour objectif d’étudier et de comprendre cette structure, via la réalisation sur une base annuelle de campagnes courtes de mesures sur le terrain.

Croissance des coquilles St jacques en  rade de Brest et le long de la façade atlantique.

Partenaire : IUEM
La coquille Saint Jacques grandit avec la même particularité que les arbres. On observe sur la coquille Saint Jacques des anneaux de croissance comme lorsque l'on regarde une coupe de tronc d’arbre (cernes). Cette étude s'appelle la dendochronologie. Elle permet de connaître l'environnement dans lequel évolue la coquille et nous donne ainsi des renseignements sur le climat.

Axe 3 : Observation et Dynamiques des Systèmes Côtiers

Illustration Axe 3

Compensation des dommages aux écosystèmes dans le cadre des énergies marines renouvelables.
Partenaires : Ifremer-IUEM

Développé à partir d'un support visuel et ludique, le projet souhaite mettre en évidence les interactions société-nature en milieu littoral à partir de l'inventaire des usages et des services écologiques permettant la réalisation de ces usages. Il s'agit ensuite de comprendre comment l'implantation d'énergies marines renouvelables va modifier ces interactions et de quelle manière on peut compenser certains impacts négatifs. Le projet s'inscrit dans un travail de thèse intitulé "perceptions des impacts et des compensations associées au développement d'énergies marines renouvelables : application à la Baie de Saint-Brieuc".

Axe 4 : Exploration et connaissance des grands fonds océaniques.

Illustration Axe 4

Exploration des grands fonds océaniques : capteurs géophysiques fond de mer
Partenaires: CNRS et IUEM
L’objectif de cette animation est de montrer des outils d’acquisition utilisés dans le fond de la mer et dans la colonne d’eau pour l’étude des fonds océaniques :
- station magnétotellurique fond de mer pour la mesure des champs magnétiques et électriques terrestres et l’imagerie des niveaux conductifs du manteau terrestre,
- poisson remorqué proche du fond pour l’imagerie électrique des niveaux conductifs superficiels des fonds océaniques,
- hydrophone dans la colonne d’eau pour la surveillance de l’activité sismique et volcanique des fonds océaniques,
- sismomètre fond de mer pour la surveillance des tremblements de terre sous-marins et l’imagerie des niveaux profonds de la croûte terrestre en domaine sous-marin.

Exploration des grands fonds océaniques : le projet PARISUB

Partenaires: CNRS et IUEM
La campagne PARISUB (2010) avait pour objectif une reconnaissance haute résolution d’un segment de la dorsale Pacifique-Est en interaction avec un panache du manteau profond. Cette animation présentera les techniques d’exploration actuelles qui, dans cette campagne, combinaient levés géophysiques de surface, levés géophysiques proches du fond à l’aide d’un sous-marin autonome, et plongées en submersible (Nautile) pour des observations, des mesures géophysiques et des prélèvements de roches in-situ.
L'animation montrera la résolution des observations réalisées à l’aide de manipulations interactives sur écran de modèles numériques de terrain, une présentation de photos et vidéos des outils utilisés et de plongées en submersible, une présentation d’échantillons de roche prélevés sur le fond et l’observation de leur minéralogie (microscope), et enfin de présenter les enjeux et les questions scientifiques qui ont motivé ces observations, et l’exploitation qui en est faite pour tenter d’y répondre.

Biologie des Ecosystèmes Chimiosynthétiques Profonds

Partenaires: Station Biologique de Roscoff – UPMC - CNRS
Le Groupement de recherche ECCHIS rassemble au niveau national les équipes de recherche s’intéressant à la biologie des écosystèmes qui se développent autour des sources hydrothermales ou des sources de fluides froids au fond des océans. Plusieurs laboratoires bretons en font partie et ont participé en 2010 et 2011 à des missions dans l’Atlantique ou le Pacifique. Les chercheurs de ces laboratoires évoqueront les animaux et les microbes qui peuplent ces écosystèmes au moyen d’images prises par les submersibles lors de ces missions et de spécimens étranges ramenés du fond des océans.

Axe 5 : Systèmes complexes d’observation, de mesures et d’intervention.

Illustration Axe 5

Mer Calme

Partenaire : ENSTA Bretagne
Ce projet étudie le milieu sous-marin à partir des sons présents dans ce milieu. Ces sons peuvent être de nature très différente : des bruits naturels (bruits de crevette, vocalises de mammifères, bruit de vagues,...) mais également des bruits liés à l'activité humaine (bruit de bateau,...). En écoutant ces sons et en étudiant leur propagation dans le milieu sous-marin, il est possible d'en déduire les caractéristiques physiques du milieu sans la moindre émission acoustique (système passif).

Gliders (Planneurs)

Partenaire : ENSTA Bretagne
Les gliders (planeurs) sous-marins à l'instar des planeurs aériens peuvent parcourir de grandes distances en consommant très peu d'énergie ce qui leur confère une grande autonomie. Dans le cadre du GIS Europôle Mer, l'objectif de ce projet est d'utiliser un glider pour réaliser des analyses océanographiques sur une grande échelle. Le travail réalisé est alors de concevoir un système glider autonome le plus fiable possible pour le rendre opérationnel en conditions océaniques.

MOPS (Marine Opportunity Passive System)

Partenaire: ENSTA Bretagne
Les ondes radar sont couramment utilisées pour étudier les états de mer par la mesure et l'analyse du champ électromagnétique diffusée par la surface. L'idée du projet MOPS est de réaliser la même chose en n'émettant aucun signal radar mais en utilisant des sources électromagnétiques déjà présentes. Dans le cadre du projet MOPS, nous avons cherché à exploiter les signaux électromagnétiques émis par les satellites GPS.